• un bon bain et un bouquin!

    .. se prélasser, dans l'eau, dans le silence et la buée, réfléchir, s'évader, ramollir, somnoler..

    voici mon programme des vingt prochaines minutes!

    mon plus grand souci est de lire dans le bain.. hormis le risque de tremper le bouquin ou de le faire tomber dans la baignoire, ma contrainte reste la buée qui envahit le verre de mes lunettes (j'en porte pour la lecture..), et qui masque ma vue, et m'empêche de lire!!

    je vais me démerder un roman écrit en grosses polices.. je dois bien avoir ça..


  • Commentaires

    1
    dima
    Jeudi 26 Janvier 2006 à 10:19
    A la Bonne Heure...
    Il est de ces matins où on remercie Dieu pour son offrande du présent Jour ; Jour de Paix et de Bonheur souhaité à toute l'Humanité. Il est de ces matins où on est ravi de savoir que nos soeurs et frères palestiniens ont voté la veille, en masse, et choisi et entammè le chemin de la démocratie ; chemin de Paix qui fortifiera leur position quant aux futures négociations avec leur voisin. Il est de ces matins où il est plaisant de se sentir bercé par cette douce nostalgie quand on est loin des siens et de sa terre natale. Il est de ces matins où Adam se surprend à rever de son Eve en plein doux éveil ; l'aimer avec des Tendres baisers, se désaltérer en puisant le plaisir dans son alléchant et douillet puits entouré d'herbes, la sentir enjouée et contente en fusion avec soi, lui préparer son petit déjeuner (Café/Lait chaud/Thé, Croissant/Tartines et pourquoi pas -soyons Royal- Une rose ?). Il est de ces matins où on se sent heureux d'entammer et vivre une nouvelle journée... PS: 1) Saiga, elle est de toi la belle/coquine/coquette oeuvre qui illlustre le présent écrit ? 2) Encore Merci pour ton Potager-texte, sa relecture communique de la bonne énergie et la peche à  autrui ;) 3) les lentilles de contact au lieu des lunettes sont peut etre pratiques pour ta lecture en prenant ton bain quoique les dernières doivent te vétir d\'un air professoral mignon plaisant à regarder ;)
    2
    Vendredi 27 Janvier 2006 à 00:09
    un ptit déj' comme ça..
    1) la belle coquine/coquette n'est pas de moi, mais elle ne s'éloigne pas de ce que j'aime peindre.. 2) je t'en prie tout le plaisir est pour moi.. je vais le relire aussi et voir si ses bienfaits marchent sur moi 3) des lentilles.. à envisager.. mais j'aime bien le côté lunettes/transformation allure/intello..!! bonne journée à toi. P.S: quel bain! à insérer dans mon planning hebdomadaire!
    3
    dima
    Vendredi 27 Janvier 2006 à 16:25
    L'ingénue muse sera servie avec un grand et tendre plaisir si son coeur lui en dit...
    Chez toi en pensant à toi et prend soin de toi ;)
    4
    dima
    Mercredi 1er Février 2006 à 15:45
    Désir quand tu me tiens !
    A quand ces regards croisés de ces deux etres que les lient certainement beaucoup d'affinités ? A quand ce moment d'éternité où les deux coeurs se joigneront dans les faits en pleine réalité ? A quand la fin de cette brume virtuelle mais non moins plaisante et réjouissante à supporter ? Vécu et Reve... Adam trébuchant dans les ruelles tortueuses de son coeur mais certain de son honnete respect et de ses sentiments envers Eve. A quand la rencontre de ces deux etres pour vivre réellement le petit instant d'éternité ? Allez savoir... Avec les joies et les peines offertes par la Dame-vie, les deux etres ne peuvent qu'etre gatés.
    5
    Mercredi 1er Février 2006 à 18:45
    ...
    un délice visuel.. lire ces mots s'harmonisant les uns avec les autres. bonne journée mon Dima
    6
    dima
    Jeudi 2 Février 2006 à 14:14
    Ils ne sont pas plus...
    ... Jolis que les tiens, les tiens de mots ;) et Merci l'Artiste pour ton invitation chez toi dans ton BLOG à toi...
    7
    dima
    Vendredi 10 Mars 2006 à 16:34
    Mon coeur saigne encore...
    ...et j'ai envie d'utiliser mon sang comme encre à écrire. Ecrire mes assourdissants cris, ma triste joie et mes larmoyantes peines. Donc j'écris. j'épelle mes instants de vie sereine en me raccrochant aux parcelles illuminés de mon petit passé. Je n'ai guére envie de voir en face mon présent ni meme dessiner avec des traits d'ambitions mon avenir. Le fleuve-oubli déversera toujours sur mon ame son eau pour me laver de mes souvenirs. Mais je me raccrocherai toujours à mon Moi passé. Oui, c'était Moi et cela serait toujours Moi. Je me suis fabriqué un antre invisible où l'entrée est gardée jalousement par mes anges qui me protégent. On ne m'enlevera jamais ce que j'ai vécu. j'ai des droits et des devoirs. J'ai aussi droit au bonheur du Soi et à la mélancolie de l'Ame. J'écris des mots. J'écris des phrases. J'écris pour me libérer et me soulager. Il y a cet ombre de l'Echec qui déambule dans les ruelles de mon etre. Je refuse qu'elle me voile parce que je suis un Battant. Et je resterai un Battant toute ma vie. Je suis né pour gagner. Je suis né pour etre Heureux. Je suis né pour etre Moi. Education et Ecole ne suffiront jamais à protéger l'etre des épines tortueuses qui jalonnent sa trajectoire. Ses propres expériences de la sa vie enrichiront sa mémoire pour prévenir les obstacles qui ne manqueront jamais de s'ériger le long de sa route. J'écris des mots. J'écris des phrases pour me libérer et me soulager. J'écris pour chasser ce vague à l'Ame, sournois et faussement attendrissant. Je ne me laisserai jamais aller vers cette pente attrayante nommée déchéance. Je ne suis ni malheureux ni heureux. Encore meme bon vivant. Mais je vis, j'existe et je ne reve plus. Donc j'écris...
    8
    Vendredi 10 Mars 2006 à 16:38
    Dima et Saiga
    J'adore ce texte sur l'ecriture malheureusement tu n'as pas de liens? et Saiga je te decouvre , et je continue
    9
    dima
    Samedi 11 Mars 2006 à 17:55
    Merci et sincérement désolé pat192..
    ...de ne point posséder de blog d'où l'absence de liens. Je viens de faire un saut chez toi et cela fleure bon que de te lire. J'y reviendrai avec un grand plaisir...
    10
    dima
    Lundi 20 Mars 2006 à 15:01
    Non, je n'ai pas envie de...
    ...dormir. Je n'ai pas envie de vaguer en sommeil lobotomisé. J'ai envie de rester en éveil de façon permanente. No Pasaran est mon leitmotiv. Le fascisme vert ne passera jamais. Les fanatiques et autres ignorants amoureux des dires obscurantistes ténébreux de Ben Laden ne triompheront jamais. J'ai envie de rester en éveil pour leur barrer la route. Ces personnes ne sachant pas réfléchir par eux meme et aptes uniquement à nous réciter des hadiths et autres sourates coraniques, je les combats et je les hais. Ils veulent notre perte parce qu'ils n'ont pas su trouver leur vrai chemin. Le chemin du juste et misécordieux. Le chemin humainemnt rationnel. Je n'ai pas envie de dormir. Je dois rester en éveil pour obstruer la route du nationalisme haineux, du sectarisme et la xénophobie des personnes qui ont peur de la différence et de l'autre. Je dois rester en éveil pour chérir Dame-Humanité. L'aimer et la cajoler. Je n'ai pas envie de fermer mes paupières parce que le danger est là à nous guetter pour pouvoir triompher. Inégalités et Injustices sont là aussi. Mais est-ce suffisant pour clamer sa haine envers l'autre qui nous est différent ? Non et mille fois Non. Je n'ai pas envie de somnoler : moment adéquat pour les adversaires de l'Amour et la paix de gagner du terrain. Non, je resterai éveillé pret à m'ériger en obstacle à celles et ceux qui n'ont pas su trouver le chemin de la paix et l'Amour. Que vive l'Humanité...
    11
    dima
    Mercredi 22 Mars 2006 à 12:51
    J'ai envie de faire...
    ...promener mon corps et mon ame le long des allées des Jardins de la Ville des Lumières. Subjugué par le beau sourire du Printemps, je me sentirais revivre une nouvelle parcelle de ma vie sereinement. Mais le crachin de l'hiver est définitivement, parait-il, épris de l'Ile de France et de ses Jardins. A croire mon sentiment, j'entendrai encore, pour quelques temps, la musique des précipitations hivernales rythmée par le gris du ciel nuageux. Mélancolie du temps ou Mésentente des Saisons. J'ai envie de rendre visite aux arbres du Jardin du Luxembourg et respirer cet air printanier berné par la vue du Sénat. J'ai envie d'arpenter les allées du Jardin des plantes protégé par Dame-Mosquée de Paris et Sieur-Institut Marie curie. J'ai envie de fouler le sol du Jardin des Arénes de Lutéce et vagabonder le long de ses petites ruelles baignées dans la verdure. Mais le printemps n'est pas au Rendez-vous et je dois me contenter de l'attente patiente. Il viendra surement car Paris est autant belle au Printemps que les robes fleuries de ces demoiselles qui déferlent dans ses rues. Aussi parce que j'ai envie...
    12
    dima
    Samedi 8 Avril 2006 à 16:57
    Oui, j'ai senti ce soir là...
    ...que quelque chose se trimballait entre ses deux etres. Qu'une affinité sentimentale cheminait tout en s'attendrissant pour rejoindre ce pont qui se contruisait entre leurs deux coeurs. Que l'Amour reprenait tous ses droits dans le coeur de mon ami Seb. Lui qui, qui un soir de messe éthylique, me prenait pour son curé d'un soir et me confessait dans les blancs de mes yeux qu'il ne pourrait plus jamais Aimer une Femme puisqu'une autre l'aurait quitté auparavant en emmenant les clés de son coeur. Sacré Seb, je ris en moi lorsque je me souviens de ta confession intime et amicale. Oui, Ce matin au troquet de notre quartier cosmopolite, je l'ai vu un brin changé. Une lueur avenante submergeait son visage. Et je l'ai vu et rencontré Elle. Fanny, une douce Amande. Pétillante à la peau laiteuse et enjouée par son Nouvel Amour. Elle me rappellait ma Napolitaine, une Artiste comédienne d'El Arte qui a habité mon coeur, il y a une belle lurette, Quatre beaux printemps durant. Quatre belles saisons où j'ai appris qu'est ce que c'était l'essence d'une Femme et de surcroit elle m'a montré la voie de l'Art. Il faut avouer que partager la vie d'une Artiste, intimement, est enrichissant à tous les niveaux de la vie. Bref, les deux tourtereaux s'aimaient devant moi me laissant imaginer et entrevoir leurs draps défaits de leurs nuits charnelles, me laissant rever de leurs douches sentimentales prises en commun. De temps à autre, il me regardait et ses yeux me disait qu'il était Heureux. Sacré Seb, je t'aurai un jour en te rappellant les détresses de ton coeur des soirées qu'on a passé, ensemble, à parler de littérature et de Femmes ici et là. Soit. Tout ce que j'avais envie d'écrire et dire c'est que l'Amour est beau. Tout ce que j'avais envie d'avouer c'est que j'ai eu l'immense plaisir d'assister à l'accouchement d'un beau bébé. Bébé baptisé Amour. Enfant qui grandira et vivra éternellement, j'espére. L'Amour est beau mais je trouve que l'Amitié est plus belle...
    13
    dima
    Lundi 7 Janvier 2008 à 20:59
    Se lire c'est se regarder dans le miroir et j'adore ça...
    Ils sont à Grenoble maintenant. Il l'a suivi et voulait en meme temps changer de port. Il a démissioné de sa maison d'édition parisienne. Je ne le vois que rarement et encore que quand la coincidence pointe son museau. Il a souffert mais il se porte mieux maintenant. Je suis content maintenant. J'écris en écoutant Richard marx, ton coup de coeur d'un soir d'Avril, c'est toujours beau et il ne manque que la mer casablancaise et ce feu de camp amical... PS: je reviendrai me balader dans ta ruelle blogosphérique, elle sent toujours bon.
    14
    Mardi 8 Janvier 2008 à 14:47
    Dima
    Il est rare de sentir en quelqu'un une telle constance, et tu es remarquable, car même moi qui ai créé cet espace, je n'y parviens pas, et crois-moi Dima tu es bien La seule personne qui m'encourage à continuer, de tracer ce chemin de mots, ainsi je pourrais lire ces jolies phrases qui sont les tiennes.. et qui sont si appréciables. En espérant te lire longtemps encore.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :