• Les années se sont écoulées, et bien des feuilles se sont accumulées au pied du chêne de mes pensées, et pourtant hier à peine je me revois flânant dans les rues d'une petite ville de France, sac sur le dos, carton à dessin sous mon bras, rêvant et aspirant, la meilleure vue, la meilleure craie, le meilleur aboutissement, mais quand bien même les soucis d'accomplissements me paraissaient encore si lointains, et si inaccessibles, et franchement assez secondaires...

    Me voilà, quelques années plus tard, plongée de la tête aux pieds dans ce fameux souci d'accomplissement, grignotée quotidiennement par le souffle saccadé de la routine, avec ce sacré métro-boulot-dodo (alias tomobilo-doudou-dodo)...

    Nos vies prennent forme, nous nous asseyons petit à petit sur le siège rouge, devant ce grand écran sur lequel nous projetons les parcelles futures de notre existence...

    Encore une année de plus que nous allons clôturer, sceller, et une fois de plus nous faisons le constat des 365 jours passés, et nous passons aux incontournables résolutions des 365 à venir...

    Je me souviens encore, l'an dernier, je me faisais la promesse d'écrire, encore et toujours, tant ce partage prosaïque me procurait des moments agréables d'évasion et d'échange.. Non pas que je n'ai aucune parole, mais la nature humaine est bien complexe, et lorsque je me surprend si souvent à vouloir étaler mes pensées, je ne suis pas devant cet écran, et une fois devant, le blanc innonde ma tête et me fait perdre le fil de mes idées...

    Par ailleurs, le virtuel prend tellement de place dans ma vie professionnelle, que le temps libre est entièrement dédié au réel, à mon réel, celui que je partage avec lui, avec ma famille, avec moi-même...

    Bonne année

     


    3 commentaires
  • .. me prendre en main, faire sonner la cloche, provoquer le déclic, réagir, agir, exister..

    Depuis mon retour aux sources, une vie bien morne s'est profilée à l'horizon.. calme plat, platonisme, morosité, routine, vieillesse prématurée.. ce qui engendre négativisme, pessimisme, déprime, dépression.. solitude excessive (bien que pour moi nécessaire à une dose raisonnable), isolement, enfermement (aussi bien physique que moral), broyage de noir et autres couleurs sombres..

    une personnalité sociable, un quotidien à tendance associale.. il est temps de se secouer les miches non??!!!!!

    Règle n°1: travailler sur le mental pour un esprit sain, positif et festif.

    Règle n°2: entretenir mes rares contacts et rencontres, prendre le téléphone et suggérer sorties ou autres activités extra-professionnelles.

    Règle n°3: intégrer de façon obligatoire et permanente une sortie ( minimum) par semaine, aussi futile soit-elle, pour se déconnecter du boulot et de la famille.

    Règle n°4: être ouverte aux nouvelles rencontres d'ordre amical

    Règle n°5: être moins braquée vis-à-vis des hommes, en leur donnant la possibilité de me faire changer d'avis sur l'avenir de la race humaine mâle ( qui est pour le moment assez désastreuse..)

    Règle n°6: si mec intéressant se profile à l'horizon, ne pas rester placide et suggérer le départ d'un potentiel jeu de séduction (je me comprends...)

    Règle n°7: éxécuter les règles 1,2,3,4,5 et 6.

     


    8 commentaires

  • 7 commentaires
  • .. se prélasser, dans l'eau, dans le silence et la buée, réfléchir, s'évader, ramollir, somnoler..

    voici mon programme des vingt prochaines minutes!

    mon plus grand souci est de lire dans le bain.. hormis le risque de tremper le bouquin ou de le faire tomber dans la baignoire, ma contrainte reste la buée qui envahit le verre de mes lunettes (j'en porte pour la lecture..), et qui masque ma vue, et m'empêche de lire!!

    je vais me démerder un roman écrit en grosses polices.. je dois bien avoir ça..


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique